5 choses que vous ne saviez pas sur l’aquabiking

1- Une activité idéale pour se sculpter une silhouette de rêve
Quand on dit “aquabiking”, on pense “travail sur les jambes”. Mais pas seulement ! Si l’aquabiking permet de galber les mollets et lutter efficacement contre la cellulite, ses bénéfices sont plus nombreux. En effet, pédaler dans l’eau permet aussi d’améliorer son système cardio-vasculaire en faisant fonctionner sa respiration et son coeur. Il augmente endurance et résistance physique tout en musclant en profondeur.

2- Un sport complet
Basé sur des exercices de fitness, l’aquabiking permet de solliciter de nombreux muscles. Et surtout, pas uniquement ceux des jambes ! Ainsi vous travaillez aussi bien sur vos cuisses que sur vos bras ou vos abdominaux.

3- Des séances intenses et variées
Les cours d’aquabiking suivent des étapes bien précises. Échauffements, exercices rythmés par la musique, puis étirements, l’aquabiking est un sport d’endurance ! Il est nécessaire de respecter les étapes pour ne pas se fatiguer et éviter les courbatures.  
Il appartient à chaque coach de varier sa séance. C’est donc en testant différents cours que vous trouverez celui dont l’intensité vous correspond le mieux !

4 - Les chaussons sont recommandés mais pas obligatoires
Il est conseillé de commencer les séances sans chaussons afin d’apprécier toutes les sensations. Cependant ils améliorent l’adhérence aux pédales et rendent l’exercice plus efficace. Ainsi vous solliciterez encore plus vos fessiers et vos isquio-jambiers !

5 - Les réglages et le placement sur le bike sont cruciaux
Il est essentiel de bien se placer sur le bike. Cela vous permettra de travailler et de vous muscler efficacement sans risque de blessure.
Ainsi, les jambes et les bras doivent être légèrement tendus mais souples. Dans le cas contraire, vous risquez de ressentir des douleurs dans les épaules, le dos ou les hanches et de vous blesser.