AVENTURE VICTORIENNE

Article_Aventure_Victorienne.png

Nul est besoin de vous présenter Victor.
Silhouette longiligne et barbe de hipster.
Ferru de vélo, il ne fait qu’un avec son fixie. Depuis plusieurs mois, il s’entraîne dur, et il a intégré une “team” : The fighters ! Ensemble, ils foulent le bitume à vive allure du haut de leurs  légères montures dépourvues de freins. Le week-end dernier, ils étaient à Milan. Comme dans toute compétition, il y’a des chutes et des déceptions, mais comme disait l’autre : l’important c’est…

Voici le récit des aventures victoriennes :

" Premier pas dans une cour de grands où ça "roule des mécaniques" haute technologie entre deux combats de quadri. Ambiance folle, stand de sponsoring imposant. Nous nous contentons d'un petit bout de parking pour y installer notre écurie. Un échauffement bien mené, dicté par notre cher président marabout qui me met en condition malgré la fin de semaine difficile niveau sensation. 13h30 ! Il est temps pour le groupe 5 de prendre place. Au milieu des coureurs le jersey caviar fait fureur avec son dicton "Satan ride with us". Cette fois ci on ne reproduit pas les erreurs du Crit de Paris et du ‪#‎NMC‬ et je prends une bonne place en tête de peloton. Les tours de découverte commencent  : mais quel boulevard !!! En effet le circuit est très rapide, je vais devoir me surpasser et montrer que mes efforts n'auront pas été vains. J'arrive à me placer rapidement dans le groupe de tête afin de poser une allure permettant de découvrir correctement le circuit sans avoir à trop ralentir à l'approche des virages. Les tours s'enchaînent et les rares regards au compteur sont plutôt prometteurs, je ne me sens pas fournir un effort énorme mais ma vitesse est plus grande que d'ordinaire. Je suis impatient d'être à mon tour rapide afin de faire mes preuves. Les drapeaux verts virevoltent de toutes parts, ça y est on peut enfin mettre les gaz, ça tombe bien, voilà le dernier virage. Devant, ça accélère, je me lève pour suivre, et là, BAM c'est la déception !! Ma roue arrière se désaxe, je déraille. Immédiatement le staff me fait sortir. Pris de panique je leur demande leurs outils, les mecs se precipitent pour m'aider. Après quelques minutes à batailler contre cette satanée roue me revoilà en piste. Un tour lent histoire de doubler les groupes au repos et boom je pars pour un tour rapide. MAIS les relances étant seul et après 5min d'arrêt sont difficiles. Je siffle pour prévenir de mon arrivée, ça la joue fair play et libère le passage. Un ou deux tours de repos plus tard et les deux dernières minutes sont annoncées. Je pars donc pour un dernier tour rapide histoire de sauver les meubles. Mes jambes brûlent, les muscles se dechirent, je termine avec un goût amer.

Bilan 183ème place !! Même pas le droit à une last chance ; dommage.

L'entraînement reprendra dans trois semaines afin de préparer la prochaine saison.

Objectif n°1 : prendre en puissance.
Objectif n°2 :  gagner en endurance de force.
Objectif n°3 :  travailler davantage le mental afin d'exploiter à fond les virages.

Merci à tout mes amis et partenaires pour leur soutien tant à l'entraînement que durant la compétition, et surtout un grand merci à toutes mes aquabikeuses pour leur interêt envers ma passion.
Je suis toujours ravi de répondre à vos questions et vous tenir au courant de mes performances. "

Bien que Victor ne se soit classé que 183ème lors de cette épreuve, il reste pour beaucoup d'entre vous le coach n°1 !