L’aquabike : de bonnes raisons pour s’y mettre

L’offre en matière d’activités sportives se diversifie de plus en plus. Ces dernières années, la tendance est à l’association de différents sports pour en créer un nouveau.

L’aquabike en est la preuve puisqu’il s’agit d’une combinaison entre les sports aquatiques et le vélo stationnaire. 

 

Faire du vélo immergé dans l’eau

Également connu sous le nom d’aquabiking, aquacycling ou aquaspinning, l'aquabike connaît une popularité croissante. Le principe est simple : un vélo stationnaire, conçu pour ce type d’activité, est disposé dans la partie peu profonde d’une piscine. La personne, une fois assise, se retrouve immergée jusqu’à la hauteur de la poitrine. Les séances se déroulent généralement en groupe dirigé par un entraîneur qualifié. Celui-ci guide les participants et, à la manière d’un cours de spinning, fait varier le niveau d’intensité.

S’initier à l’aquabike pour tonifier ses muscles et lutter contre la cellulite

De nombreuses thérapies ont été conçues en tenant compte des bienfaits de l’eau, que ce soit la balnéothérapie, l’hydrothérapie ou la thalassothérapie. En terme d'activité physique, l'eau a deux avantages : la résistance qu’elle crée et sa capacité d’apesanteur. La pression hydrostatique et la flottabilité facilitent la circulation sanguine, ce qui est idéal en cas de problème d'insuffisance veineuse. Pour le même degré d’effort, le cœur produira 10 battements de moins par minute que lors d’une activité pratiquée au sol telle que la bicyclette.